Mompreneur, Dorothée, Maman de 4 enfants, Nous Raconte son Quotidien

Être mompreneur, cela veut dire être maman et entrepreneure. De plus en plus de femmes se lancent dans l’entrepreneuriat après une maternité. Une façon de s’épanouir professionnellement qui a ses avantages quand on a des enfants, mais qui demande une sacrée organisation. Dorothée, maman de 4 filles, nous raconte comment elle s’est lancée dans cette aventure entrepreneuriale.

Hello Dorothée, et bienvenue parmi nous ! Pourrais-tu te présenter s’il te plaît ?

Oui, avec grand plaisir. Je suis née à Paris et j’ai 40 ans. Durant ces dernières années, ma vie a été un peu mouvementée : J’ai été mariée, puis divorcée et remariée à nouveau. 🙃 Je suis maman de 4 filles de 12, 11, 5 et 2 ans et parallèlement à ma vie de maman bien remplie, j’ai créé 2 sociétés. Je suis donc CEO de SOLANGE TALENTS qui est mon agence de photographes et set designer, mais aussi la Co fondatrice de MONEY WALKIE, une solution de paiement sans contact pour les petits de 7 à 13 ans.

Super, une vie bien chargée ! Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours professionnel après tes études ?

Eh bien, j’ai commencé à travailler en agence de publicité en tant que productrice chez BETC, qui était pour moi l’agence de publicité la plus créative. C’est dans cette agence que j’ai tout appris avec mes pairs, dont je suis toujours très proche.

Puis, en 2008, j’ai décidé de changer de vie pour avoir des enfants, mais surtout pour avoir un meilleur équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle ! J’avais besoin de ralentir, j’ai donc eu l’idée de racheter une petite boutique d’encadrement de tableaux. L’aventure a duré 3 ans, et à côté de cette nouvelle vie entrepreneuriale, j’ai eu mes deux premières filles.

Puis très vite, j’ai eu le sentiment de tourner en rond alors je suis retournée à mes premiers amours. Je suis repartie travailler en production photo chez Publicis cette fois, qui était selon moi la deuxième plus belle agence !

Étais-tu satisfaite de ce retour en tant que salariée à ce moment-là ? 

Au début, oui, mais au bout de quelques années, j’ai eu la sensation d’avoir à nouveau fait le tour de mon métier. C’est à ce moment-là que je trouve un poste dans une agence de photographes, styliste et Set designer. Dans cette agence, j’apprends le métier et trois ans plus tard, je postule une autre agence. 

Quand en 2019, je me suis décidée enfin à créer ma propre structure : SOLANGE TALENTS. C’était pour moi un énorme challenge, mais l’idée d’entreprendre ne me faisait pas peur, au contraire. Je fourmille d’idées et puis une nouvelle idée a commencé à me trotter dans la tête. Cette idée m’obsédait au point de demander à mon mari de s’emparer du sujet, bien trop complexe pour moi. Il s’agissait d’une solution de paiement sans contact pour les enfants. Après plusieurs soirées à réfléchir à cette idée, nous décidons de nous lancer et créer MONEY WALKIE. Voilà comment nous sommes devenus tous les deux entrepreneurs, en plus d’être à la tête d’une famille nombreuse ! Il faut être un peu fou quand même...

Chouette projet, mais dis-nous pourquoi avoir eu cette envie de te lancer dans l'entrepreneuriat ? 

Pour être honnête, devenir mon propre patron n’a jamais été un rêve pour moi, car j’aimais travailler en équipe avec l’idée d’avoir quelqu’un  « on top » pour me soutenir, me guider et me conseiller. Néanmoins, les années passant, je commençais à me sentir frustrée, à cause : 

  • des lenteurs de prises de décisions
  • des désaccords sur certains sujets 

Soutenue par mon mari, j’ai pris alors mon courage à …. quatre mains, et j’ai décidé de me lancer. Aujourd’hui, je ne le regrette pas et je suis le seul maître à bord.

Être entrepreneur, c’est être responsable de tout : des succès comme des défaites. C’est l’école de l’humilité, mais surtout de la confiance en soi. Mais ce que je préfère, c’est de pouvoir m’épanouir dans la créativité. Je suis une personne qui a une nouvelle idée chaque nouvelle seconde. Si je m’écoutais, je pourrais lancer un nouveau produit ou une nouvelle entreprise chaque année !

En tant que mompreneur, pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ton organisation ?

Alors, sur ce point, j’ai beaucoup de chance ! À la maison, tout le monde donne de son temps, et les grands-parents et arrière-grands-parents sont très présents.

Concernant, nos journées, elles sont plutôt classiques : 

  • le matin, c’est la course folle ;
  • puis une fois déposé tout le monde à l’école, nous filons au bureau ;
  • le soir, je récupère Joséphine (2 ans) à la crèche ;
  • puis, préparation du dîner en famille ;
  • ensuite, une histoire et tous les enfants au lit ;
  • on termine souvent par rebosser tous les deux.

Quelles ont été tes plus grosses galères dans ton quotidien de femme entrepreneure avec des enfants ?

La plus grosse galère a été de convaincre les « autres » que je pouvais avoir ma boîte et gérer mes 4 enfants en même temps. Heureusement, le temps a effacé toutes ces craintes. 

Quels sont les avantages pour toi d'être à son compte quand on est maman ?

Je dirais qu’être à son compte donne une certaine souplesse. On peut gérer notre planning comme on le souhaite. De ce fait, envolée la culpabilité de devoir partir plus tôt pour emmener un enfant chez le médecin, par exemple ! C’est un vrai avantage quand on est maman

En tant que mompreneur accomplie, quels conseils donnerais-tu à une jeune maman qui souhaiterait se lancer ? 

Je lui dirais de croire en elle et en sa capacité à tout gérer. Mais surtout croire en son projet ! Il est important de bien être entourée pour être soutenue ! Avoir un entourage fort est indispensable quand on souhaite entreprendre. Si l’entourage la soutient, elle aura la force alors de tout affronter.

Et puis, il faut savoir être fière de soi, même quand les choses n’avancent pas comme on le voudrait ! Et enfin, il est essentiel d’aimer son activité quand on souhaite se lancer pour qu’elle ne soit pas qu’un simple « travail » mais une vraie passion ! 

Ah oui, j’oubliais... J’ajouterais à cette liste deux derniers conseils : Bien dormir et faire du sport ! Ça booste le mental autant que corps ! Voilà :)

Dorothée
Solange Talents
Money Walkie

Passe à l'action!

Renaissance
Quête de sens et confiance en soi

Renaissance

Amandine Gicquel
Feel Good
Quête de sens et confiance en soi

Feel Good

Anne-Claire Slaoui

Sur le même thème

Syndrome du Nid Vide : Et Si C'était le Bon Moment Pour Se Reconvertir ?
Paroles de Mompreneurs

Syndrome du Nid Vide : Et Si C'était le Bon Moment Pour Se Reconvertir ?

May 20, 2021
Devenir Maman : Le Déclic Pour enfin Concilier Vie Professionnelle et Personnelle
Paroles de Mompreneurs

Devenir Maman : Le Déclic Pour enfin Concilier Vie Professionnelle et Personnelle

August 10, 2021
Rester Disponible pour sa Famille tout en Retrouvant en même temps une Stimulation Professionnelle
Paroles de Mompreneurs

Rester Disponible pour sa Famille tout en Retrouvant en même temps une Stimulation Professionnelle

August 10, 2021
Retour au Webzine