Sara Cristina, Pourquoi Elle s’est Lancée dans la Vente à Domicile à Seulement 20 Ans

Alors que Sara Critina cherchait un job d’étudiante, elle est contactée par une personne qui lui propose de se lancer dans la vente à domicile. Un complément de revenu, qui très vite, lui permet de vivre de cette activité de VDI, grâce à sa communauté sur Instagram et de s’épanouir au quotidien où elle nous raconte comment.

Bonjour Sara Cristina, et bienvenue sur Hellosense. Pourrais-tu te présenter s’il te plait ? 

Je m’appelle Sara Cristina, j’ai 22 ans, je suis portugaise et suisse puisque j’ai la double nationalité. Je suis née en Suisse, plus précisément dans le canton de Vaud, où j’ai habité pendant de nombreuses années et fait toute ma scolarité. Puis j’ai passé un an en Angleterre pour un échange linguistique et à mon retour, j’ai décidé de continuer mes études universitaires à Porto, au Portugal. Actuellement, je suis à la fin de mon Master en traduction et parallèlement, j’ai créé un business en ligne. 

Pourquoi avoir voulu commencer à gagner ta vie pendant tes études ? 

Étant étudiante, je rêvais de devenir indépendante et surtout, je ne voulais pas dépendre de mes parents. Ce que je souhaitais avant tout, c’était de pouvoir payer mes propres factures, mes études, mais aussi pouvoir voyager. De ce fait, j’ai postulé comme vendeuse chez Zara avant de me rendre compte que j’allais devoir rester des heures, enfermée dans un magasin, juste pour me faire un petit peu d’argent. Or, je voulais voyager pendant l’été, être libre et l’idée de devoir rester enfermée dans une boutique, allait à l’encontre de mes projets et de mes valeurs. 

Qu’as-tu décidé de faire à ce moment-là pour gagner de l’argent ? 

J’utilisais déjà beaucoup les réseaux sociaux, principalement, Instagram. Ayant développé une communauté, j’avais déjà quelques petits partenariats, ce qui était très bien pour moi. Un jour, j’ai écrit sur Facebook que je cherchais un job d’été. Et là, j’ai fait une magnifique rencontre : une personne m’a contactée en me disant que c’était possible de travailler avec les réseaux sociaux et qu’elle pouvait m’aider à gagner de l’argent, que ce soit pour un complément de revenu ou une liberté financière totale. J’ai beaucoup hésité avant d’accepter. Ce qui m’a rassurée, c’était qu’il n’y avait aucune obligation, aucun investissement initial, ni d’objectifs à faire, alors je me suis dit que je devais au moins essayer et voir ce que ça donne… En y réfléchissant, je n’y perdais absolument rien. 

Que s’est-il passé par la suite ? En quoi consistait cette activité de vente directe ?

En juillet 2019, j’ai donc commencé cette activité en signant un contrat VDI (soit un statut de vendeur à domicile indépendant) avec une entreprise innovante Américaine appelée Nu skin. Mon travail consistait à tester des produits de mon choix, puis faire des recommandations sur mes réseaux sociaux. Cela fait deux ans maintenant que je travaille pour cette société et j’en suis littéralement fan ! 

De plus, parallèlement à la vente des produits de beauté, je suis amenée à faire des formations individuelles ou d’équipe pour aider les nouvelles recrues à atteindre leurs objectifs et avoir, elles aussi, du succès en affaires.

Recommandes-tu la vente à domicile à une personne qui souhaite avoir un complément de revenu ?

Oui absolument, je suis tellement reconnaissante d’avoir eu cette opportunité et d’avoir accepté, car ça a vraiment changé ma vie. J’ai pu voyager et visiter beaucoup de pays ; payer mes factures, mes études… Mais ce que j’aime le plus dans cette activité de vente à domicile, c’est la liberté et la flexibilité qu’on a : je choisis où je veux travailler et à quelle heure. L’avantage, c’est que je n’ai pas d’horaires fixes et ça m’arrange, ainsi je peux aussi m’organiser au niveau de mes études. 

Finalement, devenir vendeur à domicile avec les réseaux sociaux, c’est être digital nomade ? 

Oui, on peut dire ça comme ça ! C’est une activité que l’on développe de façon online ou offline, voire aussi les deux. Pour ma part, je pense que le bouche-à-oreille, c'est toujours la meilleure option, car une cliente satisfaite montre à son amie ses résultats, et c’est comme ça que l’amie en question nous contacte. 

Mais pour être sincère, la vente en ligne m’a aussi beaucoup rapporté, car j’ai pu agrandir ma communauté Instagram et toucher beaucoup plus de monde.

Par conséquent, j’ai lancé mon propre business en ligne à seulement 20 ans et aujourd’hui, elle me permet de travailler d’où je veux. Mes clients sont éparpillés un peu partout dans le monde, puisque nous travaillons avec plus de 50 pays. 

Qu’est-ce que tu préfères le plus dans la vente à domicile ? 

J’adore pouvoir aider d’autres personnes à réaliser leurs rêves, c’est pour ça que je forme quotidiennement une magnifique équipe de femmes. Grâce à cette activité, lors des événements, j'ai connu de merveilleuses personnes, mais également en ligne (vu qu’on a eu des confinements). Pouvoir partager mon parcours et écouter celui des autres, je trouve cela génial, extrêmement enrichissant.  

J’ai beaucoup appris, j’ai travaillé mon mindset et j’ai fait de très belles rencontres professionnelles.

Aujourd’hui, je peux dire que j’adore ce que je fais et je suis passionnée par ce job. En termes de résultat, ça fera un an que je vis à 100% de cette activité grâce aux commissions générées grâce aux ventes et au coaching d’équipe.  

Que comptes-tu faire après tes études ? 

Quand j’aurai terminé mon master, je souhaite continuer en tant que vendeuse indépendante chez Nuskin et vivre de ce business en ligne. De plus, grâce à ma formation en traduction, je pourrai agrandir mon équipe en accompagnant d’autres personnes étrangères. Je pourrai aussi traduire des fichiers pour nos formations d’équipe, par exemple. 

En ce qui concerne ma vie privée, j’aimerais avoir des enfants et une vie de famille stable afin de leur offrir le meilleur. Mais ce que je souhaite avant tout, c’est de pouvoir voir mes enfants grandir et les accompagner à l’école tout en travaillant depuis la maison. 

Quels beaux projets ! Quels conseils donnerais-tu à une jeune fille qui souhaiterait devenir indépendante financièrement ?

À cette personne, je lui dirais que travailler dans la vente à domicile fut la meilleure décision que j’ai prise. Si cette personne est motivée à travailler en équipe, apprendre et souhaite gagner de l’argent en se fixant des objectifs, alors tout est possible. Je pense qu’il suffit d’avoir un rêve et d’être accompagnée pour le réaliser. 

C’est ce que je fais avec les femmes qui souhaitent devenir vendeuses indépendantes dans la VDI. C’est une magnifique aventure que je recommande à toutes celles qui n’ont pas peur de se lancer. 

Sara Cristina

Passe à l'action!

Ikigai
Reconversion professionnelle

Ikigai

Anne-Claire Gigant Le Nué
Lance-toi sur Instagram
Web Marketing et réseaux sociaux

Lance-toi sur Instagram

Lorenzoni Larissa
Créer mon site wordpress facilement
Web Marketing et réseaux sociaux

Créer mon site wordpress facilement

WebMyDay

Sur le même thème

Créer Sa Marque de Parfums, Audrey l'a Fait et Nous Explique Comment
Entrepreneuriat & Mindset

Créer Sa Marque de Parfums, Audrey l'a Fait et Nous Explique Comment

September 14, 2021
La Solitude de l’Entrepreneur : 6 Astuces Pour En Sortir
Entrepreneuriat & Mindset

La Solitude de l’Entrepreneur : 6 Astuces Pour En Sortir

September 20, 2021
La Procrastination: 7 Astuces Pour la Vaincre Efficacement
Entrepreneuriat & Mindset

La Procrastination: 7 Astuces Pour la Vaincre Efficacement

September 13, 2021
Retour au Webzine