Comment Toucher le Chômage Après Une Démission ?

Afin d’entamer ton projet de reconversion professionnelle, il te faudra probablement quitter ton CDI confortable. Cette étape peut devenir un frein et la peur de perdre ta sécurité financière peut faire s’immiscer le doute en toi. Mais, savais-tu que depuis le 1er novembre 2019, il est possible de toucher le chômage après une démission ? Si tu souhaites te réorienter, reprendre ou créer ton entreprise, le dispositif démissionnaire t’aidera dans cette voie. Voyons ensemble comment en bénéficier et quelles sont les étapes pour y parvenir.

Toucher le chômage après une démission : les étapes à suivre 

Afin de prétendre au dispositif démissionnaire, il faut absolument remplir les conditions spécifiques suivantes : 

  • être en contrat à durée indéterminée (CDI) dans le secteur privé ;
  • avoir travaillé au moins 5 ans en continu chez un ou plusieurs employeurs ;
  • avoir un projet de reconversion professionnelle sérieux et concret.

Si toutes les exigences sont réunies, il est temps de faire appel à un conseiller en évolution professionnelle (CEP). Si tu es salarié, tu es pris en charge par un opérateur privé. En tant que cadre, c’est l’APEC qui suit ton dossier. Enfin, une personne en situation de handicap doit contacter CAP Emploi. Peu importe ton statut, cet accompagnement est gratuit. Le CEP est là pour t’aider à créer le document présentant ton projet. Tu as le choix entre deux formulaires à remplir selon ton type de réorientation.

Percevoir l’allocation chômage pour entamer une formation pour reconversion professionnelle 

Il existe tellement de raisons pour lesquelles tu ne veux plus faire ton emploi actuel. Tu as fait le tour de ton domaine et tu te sens enfin prêt à changer de carrière. Ou bien, cette voie que tu as empruntée jusqu’à présent n’est plus faite pour toi. C’est le moment d’exercer un métier pour lequel tu es fait, mais pour cela, tu aimerais toucher le chômage afin de te lancer pleinement dans cette nouvelle reconversion professionnelle. D’autant plus que tu as trouvé la formation parfaite, celle qui te permettrait d’assouvir ton ambition. Malheureusement, avec un CDI de 35 h, il est impossible de pouvoir t’y consacrer pleinement. Ce manque de temps met en péril ton projet, c’est donc le moment de démissionner. Dans le formulaire de démission pour reconversion que tu remplis avec ton conseiller, il faut que tu précises le nom de ta formation et pourquoi tu l’as retenue. L’organisme a besoin de connaître :  

  • tes motivations et les raisons qui te poussent à changer de domaine ;
  • les compétences que tu as déjà acquises et celles que tu dois assimiler pour pratiquer cette nouvelle profession ;
  • la dénomination du futur métier exercé, ainsi que les conditions de travail qui s’y rattachent ;
  • les modalités de financement de la formation choisie ;
  • prouver qu’il y a des débouchés dans ce secteur en regardant le nombre d’annonces que Pôle Emploi propose au moment de la rédaction de ton dossier.

Si tu souhaites entamer une reconversion, voici un article complet sur pourquoi et comment faire un bilan de compétences.

Bénéficier de l’allocation chômage afin de créer ou de reprendre une entreprise

Avoir un patron sur le dos ne te plaît plus. Exécuter les tâches qu’il te donne pour son profit est de plus en plus difficile. Il est temps pour toi de poursuivre ta route de ton côté. Tu rêves de liberté, tu as envie de monter ton affaire. Tu veux devenir ton propre directeur. D’ailleurs, tu as des idées pour créer ta société ou bien tu souhaites récupérer celle d’un tiers. Afin d’accomplir ton projet, tu dois démissionner. Avec l’aide de ton conseiller en évolution professionnelle, tu remplis le formulaire de création ou reprise d’entreprise. Comme pour le premier dossier, tu décris ce que tu prépares et le domaine d’activité dans lequel cela s’inscrit. En plus de tes motivations et tes compétences d’autres informations à fournir seront nécessaires : 

  • Si tu dois faire une formation au préalable, précise laquelle ;
  • un business plan ;
  • une analyse du marché, de la clientèle et de la concurrence ;
  • les moyens financiers de l’entreprise et ses fonds
  • le statut qu’elle aura une fois créé ;
  • fais toi accompagner par des experts-comptables afin d’avoir le dossier le plus précis possible.
Toucher le chômage après une démission


Être éligible à l’allocation chômage après le passage en commission 

Une fois ton formulaire rempli, tu l’envoies sur le site internet de l’organisme de transition professionnelle de ta région. Ton dossier est étudié dès lors qu’il est jugé complet. La commission d’instruction se réunit vers le 15 de chaque mois. Elle aura 60 jours pour te répondre. Si le résultat est négatif, tu peux à nouveau déposer une demande, mais seulement après avoir revu ton projet avec ton conseiller. Si le verdict est positif, l’organisme te donnera un document confirmant le sérieux de ton plan. Tu peux dès ce moment-là, envoyer ta lettre de démission à ton entreprise. Après avoir fini ton préavis de départ, tu t’inscris comme demandeur d’emploi à Pôle Emploi. C’est à ce moment-là que tu te munis de tous tes justificatifs, ainsi que de l’attestation fournie par la commission pour avoir droit au chômage. L’inscription doit se faire obligatoirement dans les 6 mois qui suivent son obtention. Pôle Emploi accompagne les personnes bénéficiant du dispositif démissionnaire. Il vérifie que tu assistes bien à ta formation ou continue les étapes de création ou reprise de ton entreprise. Tu n’es donc pas livré à toi-même dans cette aventure.

Tu l’auras compris, grâce au dispositif démissionnaire, il n’est désormais plus nécessaire de se condamner à une carrière qui ne te convient plus. En quelques mois, tu as enfin la possibilité de changer de vie et de toucher le chômage pour entamer cette nouvelle voie professionnelle . Ce nouveau système est encore peu connu, car récent. Les salariés ont tendance à opter pour la rupture conventionnelle. Mais, toutes les entreprises n’acceptent pas de laisser partir leurs employés par ce moyen. Il reste l’abandon de poste. Cependant, ce dernier peut être qualifié comme un licenciement pour faute grave, ce qui n’ouvre pas forcément le droit à l’allocation chômage. Quelle que soit la méthode choisie, l’important est de ne pas stagner dans un métier qui ne te correspond plus. Que tu veuilles te reconvertir ou te lancer à ton propre compte, tu sais désormais qu’il est possible de concrétiser ton projet tout en t’assurant une stabilité financière. 

Pour plus d’informations, rejoins dès maintenant la communauté d’Hellosense pour poser des questions et échanger avec d’autres femmes dans ta situation. Des experts juridiques pourront aussi te répondre sur la meilleure marche à suivre. 

Sarah De Oliveira Guerra
Rédactrice web

Passe à l'action!

Accompagnement rupture conventionnelle
Lancer son projet et entreprendre

Accompagnement rupture conventionnelle

Nabila Taguemount
Oser entreprendre
Lancer son projet et entreprendre

Oser entreprendre

Delphine Barré
Créer mon site wordpress facilement
Web Marketing et réseaux sociaux

Créer mon site wordpress facilement

WebMyDay

Sur le même thème

Comment Faire pour Trouver sa voie ? 4 Conseils Pratiques
Reconversion Professionnelle

Comment Faire pour Trouver sa voie ? 4 Conseils Pratiques

August 30, 2021
Changer de Vie Professionnelle, Du Rêve À la Réalité
Reconversion Professionnelle

Changer de Vie Professionnelle, Du Rêve À la Réalité

September 7, 2021
Envie de Se Reconvertir, Par Où Commencer ?
Reconversion Professionnelle

Envie de Se Reconvertir, Par Où Commencer ?

September 7, 2021
Retour au Webzine