Quête de Sens Au Travail, la Motivation Première d'Une Reconversion

As-tu déjà eu la sensation d’occuper un poste inutile ? Le genre d’emploi rémunéré pour faire des tâches quotidiennes qui manquent cruellement de sens ? Le phénomène de “bullshit jobs” ou “d’emploi à la con” est en train de gagner du terrain dans tous les secteurs. En quête de sens au travail, de plus en plus de salariés souffrent de ne pas trouver d’intérêt à leur emploi et aimeraient faire un boulot avec une réelle valeur sociale pour laisser une empreinte positive derrière eux.

La quête de sens est un terme presque galvaudé, et pourtant elle est particulièrement d’actualité alors que la pandémie nous a poussé à repenser nos modes de travail, notre mobilité et nos tâches. Un changement qui peut aller jusqu’à la reconversion professionnelle. D’ailleurs 51% des cadres jugent “très important” d’exercer un métier qui a du sens d’après une étude réalisée par l’Apec (Source : Apec, Salariat et autres formes d’emploi, mars 2019).

La perte de sens au travail, une problématique à plusieurs facettes

La notion de sens au travail recouvre trois grandes dimensions : 

  • émotionnelle (sentiments positifs ou négatifs), 
  • cognitive (plaisir dans les tâches et la mission) 
  • aspirationnelle (satisfaction d’adhérer à un projet global)

Donner du sens à son travail : une nécessité ?

Sentiment d’inutilité, souffrance éthique ou encore absence du sentiment du travail bien fait sont autant de facettes d’un même problème. Si toutes les conditions à l’épanouissement au travail ne sont pas toujours forcément réunies, lorsque l’une d’elle est totalement absente du paysage, le travail perd rapidement tout son sens. Nous avons toutes besoin de trouver un rôle dans la société, que ce soit au niveau personnel ou professionnel. S’épanouir dans le monde du travail nous permet de développer nos compétences, nos relations et nos valeurs. Découvre le témoignage de Margaux qui, en quête de sens, est devenue artiste floral après avoir travaillé au sein de multinationales dans la communication.

Se sentir alignée avec son job devient donc une condition particulièrement importante lorsqu’on veut se sentir en phase avec soi-même. On l’appelle Dharma dans la culture hindouiste ou encore Ikigaï au Japon : il s’agit de notre mission de vie, de notre raison d’être. C’est la trouver qui nous permettrait de nous réaliser complètement en tant qu’individu. Plutôt important, non ?

La perception du sens au travail varie selon les individus

La question du sens au travail relève, par conséquent, d’une sensibilité très personnelle. Nous avons toutes notre définition propre d’une mission qui a du sens. C’est une équation complexe qui prend en compte nos valeurs, nos aspirations et l’équilibre avec notre vie personnelle. Apprentissage de nouvelles connaissances, reconnaissance de sa hiérarchie ou encore transmission des compétences sont autant de critères cités par les salariés pour définir le sens de leur travail. 

Quand la souffrance au travail devient moteur de changement

Bullshit jobs et brown-out

La perte de sens au travail peut aboutir à un vrai mal-être psychologique et physique. C’est ce qu’évoque l’anthropologue américain David Graeber dans son ouvrage Bullshit jobs. Le brown-out, qui traduit une absence de sens dans son job, est un syndrome du mal-être au travail récent, mais qui s’amplifie. Moins connu que le burn-out (épuisement physique, mental et émotionnel dû à une situation trop exigeante) ou le bore-out (ennui profond dû à une sous-charge de travail), le brown-out est le nouveau fléau qui touche les salariés et les entreprises. Il résulte directement de la perte de sens dans son travail et d’une absence de compréhension de sa mission et de ses tâches au sein de l’entreprise.

En quête de sens

La crise du Covid comme amplificateur du mal-être au travail

Il est indéniable que la crise sanitaire a joué un vrai révélateur dans ce nouveau phénomène. Confinés, sans aucune distraction ou lien social, de nombreux salariés se sont rendus compte de la vacuité profonde de leur job. Ainsi, suivant une récente étude menée par Randstad (mai 2020), la crise a eu un impact important sur la perception des salariés sur leur travail.

  • avant la crise : 13% des salariés sondés avaient le sentiment d’exercer un emploi inutile ;
  • après la crise : ce taux monte à 29% chez les salariés interrogés.

La quête de sens au travail implique de surmonter ses peurs et de changer ses habitudes

Pour la plupart des salariés, chercher plus de sens au travail devient un vrai questionnement identitaire. Or, dans une société où le travail détermine presque exclusivement le statut social, il est difficile de se réinventer. D’autant plus que d’autres aspects viennent s’ajouter comme la peur du manque d’argent, du regard des autres ou encore de l’instabilité, etc. Tous ces émotions et doutes peuvent être parfois terrifiants et devenir un frein au changement. Ainsi, certaines personnes préfèreront rester dans un emploi qui ne leur satisfait plus plutôt que d’écouter leurs envies.

La bonne nouvelle, c’est que cette réaction est tout à fait normale ! Notre cerveau reptilien est construit pour nous protéger dans toutes les situations. Or, N’importe quel changement est vu comme un danger ou une prise de risque par notre cerveau. En résulte une peur qui peut être paralysante : c’est le mode fight or flight qui est enclenché (attaquer ou fuir). Il est donc tout à fait possible d’être figée de peur pour quelque chose que l’on désire ardemment. C’est en comprenant l’impact de nos émotions qu’on peut avancer sereinement.

La reconversion professionnelle comme réponse à la quête de sens au travail

Lorsque la souffrance au travail est trop forte et que la déconnexion à soi est trop grande, la reconversion professionnelle apparaît comme une issue salvatrice. D’ailleurs 83% des cadres français y songent d’après une étude récente de Cadremploi et 14% sont déjà passés à l’acte.

Aucun travail n’a de sens en soi et il ne suffit pas de travailler pour une bonne cause pour trouver du sens à ce que l’on fait. C’est pour cela qu’il est important de se poser les bonnes questions, faire un travail d'introspection pour se tourner vers la bonne activité et réussir sa reconversion. 

Télécharge dès maintenant notre guide sur comment se réinventer quand on est dans le flou, et passer à l'action !

En quête de sens : 3 conseils pour réussir ta reconversion professionnelle

1. Fais le point sur des envies et tes aspirations

Qu’est-ce que tu apprécies dans ton poste actuel ? Qu’est-ce que tu ne supportes pas ? Est-ce le métier en lui-même ? L’environnement de travail ? Le secteur ? Essaye de faire un point objectif sur l’emploi que tu occupes et sur les raisons qui font qu’il te plait (ou pas). 

2. Détermine tes forces et choisis ton métier en fonction de cela

Pour cela, tu peux te faire aider, car il n’est pas toujours simple d’avoir du recul sur soi-même. Tu peux demander à tes collègues ou à tes proches de te citer 3 points forts par exemple. Tu verras, les réponses seront sûrement surprenantes ! Il peut être aussi très intéressant de faire un bilan de compétences ou de te faire accompagner par un coach. Tu trouveras un article complet ici.

3. Entoure-toi des bonnes personnes

Pour t’assurer un parcours de reconversion professionnelle réussi, il est indispensable de te constituer un réseau. Déjà, tu te rendras compte que tu n’es pas seule et tu pourras rencontrer des personnes en quête de sens, en train de se reconvertir, comme toi. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou lors de salons, c’est en communiquant que tu pourras t’entourer des bonnes personnes pour réussir ton projet.

Si tu es en quête de sens dans ton travail et que tu souhaites passer le cap de la reconversion professionnelle, nous sommes là pour t’accompagner : contacte-nous.

Leslie Plays
Rédactrice Web

Passe à l'action!

Renaissance
Confiance en soi et gestion des émotions

Renaissance

Amandine Gicquel
En quête de sens
Confiance en soi et gestion des émotions

En quête de sens

Vanessa Jaumouillé
Rebondir à la suite d’un burn out
Confiance en soi et gestion des émotions

Rebondir à la suite d’un burn out

Amélie Pineau

Sur le même thème

Comment Trouver son Ikigai : La Méthode pour Définir sa Raison d'Être
Équilibre et Bien-être

Comment Trouver son Ikigai : La Méthode pour Définir sa Raison d'Être

October 25, 2021
Comment Avoir Confiance En Soi ? 6 Exercices Pour la Retrouver
Équilibre et Bien-être

Comment Avoir Confiance En Soi ? 6 Exercices Pour la Retrouver

October 11, 2021
Burnout Symptômes : 6 Signes Qui Doivent t’Alerter
Équilibre et Bien-être

Burnout Symptômes : 6 Signes Qui Doivent t’Alerter

October 4, 2021
Retour au Webzine