Travailler moins pour vivre mieux en 5 astuces

Ton quotidien ne te satisfait pas pleinement ? Tu aimerais avoir du temps pour profiter de tes proches, pratiquer une activité physique ou jardiner ? Il est tout-à-fait possible de changer l'ordre de ses priorités et de faire passer son bien-être avant son travail ! Intéressée par l'idée de travailler moins pour vivre mieux ? Découvre sans plus attendre nos 5 astuces pour y parvenir !

Au sommaire :

  1. Définir ses envies et tracer les contours de sa nouvelle vie
  2. Faire passer son bien-être avant son travail
  3. Préférer la qualité à la quantité : travailler moins pour vivre mieux 
  4. Miser sur une bonne organisation afin d'embellir son quotidien 
  5. S'épanouir enfin en osant la reconversion professionnelle

1. Définir ses envies et tracer les contours de sa nouvelle vie

Pour que la formule « travailler moins pour vivre mieux » fonctionne, il te faut d'abord déterminer précisément ce que « vivre mieux » signifie pour toi. En tant qu'individus à part entière, nous avons tous des centres d'intérêt et des valeurs qui nous sont propres. Qu'est-ce qui compte vraiment à tes yeux ? Ne lorgne pas sur la copie de ta voisine ! Car ce qui est bon pour elle ne l'est pas forcément pour toi…

Si tu décides de faire le ménage dans ton emploi du temps, il est primordial que tu saches pourquoi, ou plutôt « pour quoi ». Que vas-tu faire de ces nouvelles heures mises à ta disposition ? Fais le point sur les aventures que tu as véritablement envie de tenter, sur les choses que tu as toujours voulu apprendre. Tu rêves de partir un mois au Canada ? De prendre des leçons de piano ou de te mettre à la broderie ? Commence par coucher ces idées sur le papier. Constitue-toi une liste de tous les projets que tu désires concrétiser.

Prends le temps d'imaginer la vie que tu souhaites te créer. À quoi ressemble-t-elle ? Te projettes-tu plutôt dans une maison en pierre sur la côte, dans une tiny house entourée de verdure ou préfèrerais-tu habiter en ville, dans un petit appartement mansardé avec vue sur les toits ? Si tu as déjà trouvé ton cocon, mais que tu n'as pas le loisir d'en profiter, note simplement :

  • passer davantage de temps chez moi  
  • désencombrer mon bureau 
  • décorer mon salon
  • etc. 

Introduit cette to-do list par : « Je m'engage à : [...] », afin qu'elle ait encore plus d'impact ! Implique-toi dès maintenant et pose les fondements de ta nouvelle vie !  

2. Faire passer son bien-être avant son travail

Penser que le travail est la clé de voûte de l'existence est, en quelque sorte, une croyance limitante. Ton monde n'a pas à tourner autour de lui ! Déplace le curseur et positionne-le sur ton bien-être. En accordant moins d'importance dans ton esprit à la valeur travail, tu allégeras inévitablement ton existence. 

Changer de regard sur soi 

As-tu remarqué que lorsqu'on se présente à un·e inconnu·e, nous avons tendance à nous réduire à notre situation professionnelle ? « Je suis… ébéniste, fleuriste, avocate, rédactrice, etc. » Or, te résumes-tu à cela ? La réponse est sans appel : NON ! 

Ton emploi ne te définit pas. Pour parler de toi, évoque plutôt ce que tu aimes faire, ce qui te tient à cœur. Ne t'interdis pas de parler de ton travail s'il te passionne, mais garde à l'esprit que tu es bien plus que ça… 

Travailler moins pour vivre mieux, en faisant passer son bien-être avant son travail

Se réaliser autrement 

Il est tentant d'affirmer que le besoin d'accomplissement de soi, au sommet de la pyramide de Maslow, est nécessairement comblé par la carrière professionnelle. Cela dit, tu peux parfaitement t'accomplir à travers un hobbie, en donnant de ta personne dans une association ou en passant du temps avec tes proches. 

À l'identique, si tu possèdes de multiples facultés, rien ne t'oblige à toutes les développer dans ton métier. 

Jeter les idées reçues aux oubliettes !

Mettre le travail sur un piédestal, c'est se plier inconsciemment à l'injonction formulée par la société : pour obtenir un statut social, être acceptée et t'estimer, tu as non seulement le devoir de travailler, mais de le faire avec acharnement ! Maintenant, pose-toi cette question : est-il sain de sacrifier ta vie de famille, tes relations sociales, tes projets personnels et ta santé pour ton job ? À aucun prix !

Revois l'ordre de tes priorités et adopte le bon mind-set en prenant la décision de travailler moins pour vivre mieux.

3. Préférer la qualité à la quantité : travailler moins pour vivre mieux 

Consacrer tout ton temps et ton énergie au travail te conduira fatalement à te négliger et à faire l'impasse sur tes besoins. Cette approche est le terreau idéal pour faire naître un burnout. Il ne s'agit pas de cesser toute activité professionnelle, mais davantage de trouver un équilibre entre vie pro et vie perso. En réduisant le temps alloué au travail, on s'offre la possibilité d'augmenter celui dédié à ses loisirs, à son bien-être et aux autres.

Essaie de repérer les actions qui, dans ton quotidien, sont les plus impactantes. Si on suit la célèbre loi de Pareto, 20 % de nos opérations produisent 80 % de résultats. Focalise-toi sur elles. Délègue les autres tâches ou accorde-toi une plage horaire précise et limitée dans la journée, la semaine ou le mois pour les réaliser. N'hésite pas à remettre en cause l'utilité d'une action et à la supprimer si nécessaire. La logique derrière cette démarche : privilégier la qualité à la quantité. 

Selon le même principe, profite des moments durant lesquels ta concentration est à son maximum pour effectuer tes activités les plus importantes. 

Tire parti du temps gagné en t'accordant des pauses. Tu es salariée ? Exit les heures supplémentaires ! Ce soir, tu quittes ton poste à l'heure ! Négocier un temps partiel te semble envisageable ? Saute le pas ! Freelance ? Maman entrepreneure ? Pour cartonner dans ton activité, booste ta productivité en réduisant ton temps de travail. 

Afin que ton budget résiste à ces changements, ajuste tes habitudes de consommation : une démarche bonne pour le porte-monnaie et pour la planète. Traque les abonnements inutiles, intéresse-toi à la seconde main et au fait maison, etc. Qu'on parle de temps ou d'argent : il n'y a pas de petites économies ! 

4. Miser sur une bonne organisation afin d'embellir son quotidien 

Adepte de la procrastination ? Pour embellir ton quotidien et éviter de perdre des heures en t'éparpillant, un seul mot d'ordre : l'organisation. Ce n'est pas ton point fort ? Pas de panique ! Sache que comme monter à vélo, être organisé·e s'apprend avec la pratique.  Certains outils peuvent par ailleurs t'aider à planifier tes journées. 

Appuie-toi sur la liste de tes envies (astuce n°1 : Définir ses envies et tracer les contours de sa nouvelle vie) pour concevoir un rétro-planning. Que veux-tu avoir accompli dans un an ? Difficile de monter une exposition de tableaux demain, si tu n'as pas encore commencé à peindre, choisi ton sujet ou acheté les toiles.

Fais des rubriques par domaines : loisirs, santé et bien-être, famille, travail, etc. Il est nettement plus facile d'aller au bout d'une résolution en la segmentant. Identifie les actions que tu devras avoir effectuées :

  • dans six mois, 
  • dans trois mois, 
  • dans un mois, 
  • dans une semaine, 
  • au terme de cette journée. 

Afin de faciliter leur exécution, estime leur durée. Reviens régulièrement sur ce tableau pour rayer les défis que tu relèves au fur et à mesure et pour y apporter des modifications. C'est un support évolutif ! 

En complément, tu peux aussi t'appuyer sur des outils de gestion de tâches comme le bullet journal ou certaines applications en ligne (Notion, Evernote, etc.). Personnalisables, ils te permettront d'organiser tes journées de manière créative.

Apprends à t'organiser pour travailler moins et vivre mieux


Ose le minimalisme ! Désencombre et range ton bureau, mais également ton espace de travail numérique. En atténuant les distractions visuelles liées au désordre, ton esprit ira directement à l'essentiel.

Pour autant, ne dérive pas vers une sur-organisation. L'idée est de tenir sur la durée. Sois flexible et autorise-toi un peu de spontanéité.

Tu souhaites approfondir ce sujet ? Renseigne-toi sur notre programme d'accompagnement spécifique à l'organisation et la gestion du temps. 

5. S'épanouir enfin en osant la reconversion professionnelle 

Parfois, même le meilleur des aménagements ne permet pas de réduire sa quantité de travail et les heures qu'on y consacre. Certaines professions demandent un investissement en temps et en énergie considérables. Elles empiètent littéralement sur nos vies ! Si cette situation résonne en toi, le moment est peut-être venu de te lancer dans une reconversion professionnelle.    

Sauter le pas t'effraie ? Tu ne te vois pas tout réapprendre ? Rassure-toi ! La plupart des compétences et connaissances acquises au cours de ton expérience sont transférables. Qui dit reconversion professionnelle ne dit pas nécessairement changement du tout au tout. 

Pour te guider et trouver l'activité qui te permettra de gagner en liberté, tu peux déjà commencer par faire un bilan de compétences. Épaulée par un organisme certifié, tu pourras identifier tous tes savoirs, savoir-faire et savoir-être et voir de nouveaux horizons s'ouvrir devant toi ! C'est un excellent moyen de prendre conscience de toutes tes forces et regagner confiance en tes capacités.

As-tu entendu parlé de l'ikigai ? Selon cette philosophie japonaise, bien connue des habitants de l'île d'Okinawa, pour être heureux, il est indispensable de découvrir sa mission de vie. En d'autres termes, d'atteindre le point d'équilibre entre : 

  • ce que tu aimes, 
  • ce en quoi tu es doué, 
  • ce qui te permet de subvenir à tes besoins,
  • ce qui est nécessaire au monde.

En participant à un coaching ikigai, tu disposeras d'un plan d'action concret pour trouver ce qui te fait vibrer.     

Peut-être que les contraintes du salariat ne sont pas pour toi et que la souplesse de l'entrepreneure freelance te correspondrait mieux. Crée ton job de rêve ! Inspire-toi du témoignage de Katia, qui a fait le choix de se recentrer pour cultiver ses rêves et vivre de ses passions


En bref, tu souhaites travailler moins pour vivre mieux ? Dans un premier temps, fais le point sur tes motivations et visualise la vie à laquelle tu aspires. Donne moins d'importance au travail dans ton esprit… et dans ton planning ! Adopte une organisation en béton et, si ton emploi actuel absorbe tout ton temps et ton énergie, envisage une reconversion professionnelle !  

Tiphaine Le Foulgoc 

Rédactrice web 


Passe à l'action!

Ikigai
Quête de sens et reconversion

Ikigai

Anne-Claire Gigant Le Nué
Se Révéler pour Trouver sa Voie
Quête de sens et reconversion

Se Révéler pour Trouver sa Voie

Sandrine Defradat
Structurer son cerveau avec Notion
Développer et booster son activité

Structurer son cerveau avec Notion

Sur le même thème

Stress au Travail : 7 Conseils pour Mieux le Gérer
Équilibre et Bien-être

Stress au Travail : 7 Conseils pour Mieux le Gérer

May 9, 2022
Manque de Motivation au Travail : 5 Conseils pour Être Reboostée
Équilibre et Bien-être

Manque de Motivation au Travail : 5 Conseils pour Être Reboostée

June 10, 2022
Comment gérer la charge mentale : la méthode en 5 étapes
Équilibre et Bien-être

Comment gérer la charge mentale : la méthode en 5 étapes

April 25, 2022
Retour au Webzine