Réussir sa Reconversion : 7 étapes essentielles

Tu te poses beaucoup de questions concernant ton avenir professionnel ? Tu te sens perdue et ne sais pas comment t’y prendre pour démarrer une nouvelle vie épanouie au travail ? Pour réussir sa reconversion, il est important de se concentrer sur l’essentiel et d’y aller petit à petit. Nous te proposons 7 étapes à suivre, afin de t’assurer que tu souhaites profondément te reconvertir et t’aider à y arriver le plus simplement possible. 

Au sommaire :

1. Comprendre ses envies de changement : le premier pas d’une nouvelle vie professionnelle

Avant de réfléchir à une reconversion, il faut essayer de comprendre pourquoi cette idée te vient en tête. Es-tu épuisée par ton travail ? T’ennuies-tu dans les tâches qui te sont confiées ? Ressens-tu une perte de sens dans ce que tu fais ? Si tu réponds oui à une de ces questions, tu es probablement en souffrance professionnelle. Dans le premier cas, il s’agit assurément d’un burn out. Si tu souhaites en savoir plus, nous te conseillons la lecture de cet article sur les symptômes du burn out. Dans le second et le troisième cas, nous parlons de bore out et de brown out. Ils sont moins connus, mais n’en sont pas moins difficiles à vivre. 

Autrefois, il était courant d’exercer toute sa carrière au sein de la même entreprise. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et près d’un actif sur deux a déjà envisagé ou réalisé une reconversion professionnelle. Il n’est pas forcément nécessaire de souffrir intensément au travail pour avoir en tête d’en changer. Cela peut être lié à :

  • un lieu de travail trop éloigné du domicile ; 
  • un salaire considéré trop faible ;
  • un manque de perspectives d’évolution ;
  • des valeurs d’entreprises qui ne correspondent plus à ses valeurs personnelles ;
  • une mésentente entre collègues ;
  • une envie de gérer son temps comme on l’entend ;
  • un désir d’être indépendante et d’être sa propre patronne…

Il est important de comprendre tes envies de changements pour réussir ta reconversion. En effet, il faut déterminer ce qui ne te plaît pas ou plus dans ton travail, pour pouvoir te reconvertir sereinement vers quelque chose qui te correspondra mieux. 

2. Préparer sa reconversion : les pour et les contre

Tu peux lister les avantages de ton travail actuel par rapport aux tâches que tu effectues, aux congés, aux horaires, à l’impact sur ta vie personnelle, sur ta famille. Ensuite, fais la même chose avec les inconvénients. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Il n’y a que toi qui as les réponses parce qu’un aspect peut être rédhibitoire pour une personne et sans importance pour une autre. 

Avant de te lancer dans une reconversion, il est aussi possible de se questionner sur les conditions de ton travail. Y a-t-il certains aspects qui peuvent être modifiés et rendre le métier suffisamment agréable pour continuer de l’exercer ? Si oui, alors renseigne-toi pour améliorer ton quotidien. Dans le cas où c’est non, se reconvertir semble la meilleure option. 

Tu es décidée à quitter ton emploi et à faire autre chose. C’est tout de même un projet qui se prépare en amont. Le but est de réussir sa reconversion et pour cela, il ne faut pas se précipiter. Les possibilités qui s’offrent à toi sont définies en fonction de tes capacités en termes de temps que tu peux consacrer. Il faut également avoir en tête ce que tu peux prévoir en investissement personnel et financier.

3. Définir ce qui est important pour soi : une étape importante pour travailler avec plaisir

Avant de changer de métier, il faut lister les critères qui sont indispensables pour toi. Voici quelques questions qui t’aideront à déterminer tes priorités : 

  • Souhaites-tu devenir indépendante et être ta propre patronne en créant ton entreprise ? 
  • Préfères-tu avoir des journées complètement différentes les unes des autres ou plutôt exercer un travail routinier ?
  • Es-tu attirée par un métier manuel ?
  • Quel est le salaire minimum que tu peux accepter ?
  • As-tu besoin d’horaires de bureau ou atypiques, en 2/8, en 3/8 ? 
  • Existe-t-il des impératifs familiaux à prendre en compte ?
  • Peux-tu vivre de tes passions
  • As-tu envie de reprendre des études ou de te former pour monter en compétences ?
  • Quel est le travail idéal selon toi ?

Trouver ses valeurs pour réussir sa reconversion professionnelle


En fonction de tes réponses, il doit se dégager quelques idées de métiers, de conditions et de modalités de travail qui correspondent à tes envies professionnelles. Si tu es toujours dans le flou : pas de panique ! Cette étape de réflexion peut prendre plus ou moins de temps. Elle ne doit pas être négligée. Si tu as besoin d’aller un peu plus loin pour trouver ta voie, nous t’accompagnons avec un coaching Ikigai. Un coaching court et ciblé basé sur des tests de personnalité avec une coach certifiée !

Pour t’aider, tu peux aussi faire appel à tes proches. Ils perçoivent peut-être des choses dont tu n’as pas conscience et peuvent te conseiller au mieux. Attention tout de même à ne pas te tourner uniquement vers des personnes qui vont toujours dans ton sens, peu importe ce que tu proposes. Il est intéressant de se confronter à des avis différents et d’en tirer des conclusions.

4. Bilan de compétences : découvrir le métier adapté à ses besoins et à ses capacités

Tu as mûrement réfléchi à ce qui est important pour toi dans ton futur travail ? N’hésite pas à rencontrer des professionnels et à échanger avec eux pour voir si les métiers que tu envisages peuvent te convenir. N'hésite pas à programmer un appel découverte pour en savoir plus sur notre accompagnement : Se Révéler pour Trouver sa voie.

Tu peux par ailleurs te tourner vers une structure afin de faire un bilan de compétences, dans l'éventualité où tu en ressens le besoin. Cela te permet de peaufiner tes réflexions et de voir ce qui est réalisable ou non. Tu auras le temps de te renseigner sur les métiers et les formations puisqu’il dure plusieurs semaines, à raison d’environ 2 heures par semaine. Le bilan de compétences se déroule en 3 phases distinctes : 

  • Une phase préliminaire : le but ici est de déterminer tes besoins, de prendre en compte tes éventuelles demandes et d’indiquer ensemble comment va s’effectuer le bilan. 
  • Une phase d’investigation : ton projet professionnel sera élaboré et sa mise en application sera étudiée pour constater la viabilité de la reconversion. 
  • Une phase de conclusion : tu obtiendras les résultats de ton bilan et des informations sur les étapes à suivre pour te reconvertir dans la branche choisie.

Le bilan de compétences n’est pas un passage obligé, mais il permet de mettre par écrit toutes les réflexions autour du projet. C’est ensuite une feuille de route qui est précieuse pour ne pas s'éparpiller et mener à bien ton changement de vie professionnelle. Pour avoir des informations supplémentaires sur le bilan, c’est par ici : faire un bilan de compétences, pourquoi et comment s’y prendre ?

5. Financer sa reconversion : obtenir les aides auxquelles on peut prétendre

Tu souhaites peut-être rester dans le même domaine d’activité ou évoluer dans ton entreprise ? Dans ce cas, il existe le Plan de Développement des Compétences (PDC). Pendant que tu développes de nouvelles capacités, ton salaire est maintenu et les éventuelles charges supplémentaires sont prises en charge par ton employeur. 

Il est possible d’utiliser son CPF de transition professionnelle pour effectuer un bilan de compétences. Il peut aussi servir pour payer une formation dans un autre domaine que celui dans lequel tu es actuellement. Si ton employeur l’accepte, cela te permettra de te former tout en étant rémunérée. 

L’alternance est de plus en plus plébiscitée et le Pro-A est un complément aux aides vues précédemment. Cela peut être lancé par l’entreprise ou par le salarié qui assimile alors des cours théoriques et pratiques. 

Dans le cadre personnel ou professionnel, tu as développé des compétences et tu souhaites t’en servir pour ta reconversion ? Dans ce cas, la VAE est une solution envisageable. Elle permet de valider ton expérience si elle est supérieure à 1 an. Tu peux ainsi obtenir un certificat, un diplôme ou un titre professionnel. 

Des aides sont disponibles pour faire ta transition professionnelle. Si tu ne rentres pas dans les critères pour y prétendre, tu peux prendre un congé sans solde et financer toi-même tes démarches. Cela peut reporter ta reconversion, donc n’hésite pas à te renseigner davantage sur les aides possibles, dans le cas où tu ne veux pas décaler ton projet professionnel. 

6. Chercher une formation : étendre ses compétences professionnelles

Ça y est, tu sais dans quelle branche te lancer ? C’est le moment de te former pour y arriver ! À toi de voir s’il vaut mieux que tu sois en présentiel. Dans ce cas, il faut se renseigner auprès des facultés ou auprès d’organismes indépendants. Ce qui peut être gênant, c'est qu’il y a souvent des rentrées à date fixe et parfois de la route pour s’y rendre. Il n’y a que toi qui peut déterminer si ce sont des freins à ta reconversion. 

Se former pour une reconversion professionnelle réussie


Il existe également plein de formations en ligne. Certaines sont financées par le CPF et d’autres non. Tu peux en trouver sur plein de domaines différents. Elles peuvent être courtes ou plus longues. Il te reste à déterminer tes besoins en termes de compétences, afin de choisir la formation adaptée. L’avantage, c’est que tu peux généralement avancer à ton rythme, en fonction de tes contraintes personnelles. 

Avant de choisir une formation, renseigne-toi sur la prise en charge financière et sur les modalités d’évaluation. Tu dois être poussée vers l’avant et non mise dans une difficulté supplémentaire. Il te faudra toute ton énergie pour réussir ta reconversion, alors ne perds pas de temps avec quelque chose qui engendrerait du stress et ne te permettrait pas de tirer le meilleur de la situation. 

Si c’est plutôt l'entrepreneuriat qui te donne envie, tu te poses sûrement la question de la visibilité. En effet, il est nécessaire d’aller au contact des futurs clients pour développer son activité. C’est une voie qui t’intéresse, mais tu ne sais pas par où commencer pour accroître ton business ? Nous avons des accompagnements ciblés qui pourront te guider vers la réussite.

7. Réussir sa reconversion : trouver le job idéal

Tu es formée et prête à passer à l’action ? Il ne te reste plus qu’à trouver le travail qui te permettra de mettre en application tes connaissances. Pour cela tu peux faire marcher le bouche-à-oreilles auprès de ta famille et de tes amis. C’est parfois plus simple de décrocher le poste parfait par le biais d’une recommandation d’une personne qui connaît tes qualités. 

Tu as la possibilité aussi de scruter les annonces de Pôle Emploi. Il y en a dans tout un tas de domaines et peut-être que ton futur métier s’y trouve. Si ton futur travail est accessible via un concours, note la date puis prépare-le sérieusement pour obtenir le fameux sésame. Dans tous les cas, que ce soit par un entretien d’embauche ou un oral, il faut s’entraîner à s’exprimer, pour leur prouver que la personne dont ils ont besoin, c’est toi. Réussir sa reconversion, c’est aussi se donner les moyens d’y arriver. Comme disait Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

Marine Morin

Passe à l'action!

Se Révéler pour Trouver sa Voie
Quête de sens et reconversion

Se Révéler pour Trouver sa Voie

Sandrine Defradat
Ikigai
Quête de sens et reconversion

Ikigai

Anne-Claire Gigant Le Nué
Créer un business rentable
Oser se lancer et entreprendre

Créer un business rentable

Céline Perez

Sur le même thème

Trouver le Métier de Ses Rêves Grâce au Coaching Ikigai
Reconversion Professionnelle

Trouver le Métier de Ses Rêves Grâce au Coaching Ikigai

May 27, 2022
Comment rester motivée pendant une reconversion professionnelle ?
Reconversion Professionnelle

Comment rester motivée pendant une reconversion professionnelle ?

March 28, 2022
Le Job Idéal : Comment le Définir et le Trouver ?
Reconversion Professionnelle

Le Job Idéal : Comment le Définir et le Trouver ?

January 27, 2022
Retour au Webzine